1983, Michel Fayad ouvre sur le bord de mer de Fort de France, un nouveau concept en Martinique : "Le   Drugstore de la Galerie", un ensemble, composé d'un Tabac-Journaux, un salon de coiffure, une location de voitures, un point Loto-PMU, une Brasserie piano-bar, et une Galerie d'art.

Voir aussi la rubrique "Drugstore de la Galerie"

1993, La direction du Groupe Remy-Cointreau demande à Michel Fayad de prendre la direction du musée du rhum, situé à proximité de la distillerie Saint-James, une vieille maison créole de type coloniale désaffectée, datant de 1835, et d'en faire une grande vitrine culturelle et touristique pour la marque.  (Dans le cadre de la loi Évin, sortie deux ans plus tôt, en 1991)

Arrivé en avril 1993, Michel Fayad explique sur la chaine Antilles-Télévision dès juillet 1993, son projet de développement d'un tourisme culturel      en milieu rural, sur le site d'une distillerie en fonctionnement, et qui s'intitulera 25 ans plus tard le Spiritourisme.

Michel Fayad ouvre la première "Galerie d'Art contemporain" sur l'habitation Saint-James en fin 1994, et signe un partenariat avec le seul quotidien de  Martinique "France-Antilles", qui tire à 70.000 exemplaires/jour. décembre 1994.

1995

1995

Michel Fayad présente un nouveau projet touristique pour la distillerie Saint-James. 

1996 Michel Fayad reprend l'organisation de la fête du rhum, et lui redonne ses lettres de noblesse

05 Novembre 1996

Le rhum Martinique entre en Appellation d'Origine Contrôlée

1997

          juillet 1997,  Michel Fayad signe le premier article de presse, à la une du France-Antilles, sur l'alliance "rhum & Tourisme" à la Martinique.

1997

LES ROUTES DU RHUM 1997   : un film documentaire réalisé par le cinéaste Jacques Mathou, pour la chaine RFO Sat, et TV5 monde,  sur le musée du rhum Saint-James... rebaptisé quelques années plus tard " la canne à sucre ...c'est l'origine ! " extraits.

1998

 Michel Fayad présente son nouveau projet pour le musée du rhum... le Train des Plantations. mars 1997

A gauche : La locomotive  Whitcomb de 1942 , originaire de l'Illinois retrouvée sur le parking derriière  l'habitation Saint-James en 1993.

A droite , La même Whitcomb de 1942, restaurée par l'association "Les rails de la canne à sucre" en 2002.

La Whitcom de 1942 originaire de l'Illinois à la fête du rhum en 2014

1999

Le concept du Spiritourisme expliqué avec insistance par Michel Fayad dans cet article de presse du quotidien "France -Antilles" en Août 1999.

Michel Fayad du musée du rhum Saint-James, lauréat des "Trophées du Tourisme" 1999, de la Région Martinique, pour la mise en place d'un projet de tourisme culturel en milieu rural dans l'enceinte d'une distillerie agricole en fonctionnement.  déc.1999.

Dès 1998, deux ans après l'obtention de l'Appellation d'Origine Contrôlée pour les rhums de  Martinique, l'association des Barmen de France a trouvé  en la personne de Michel Fayad du musée du rhum, le partenaire idéal pour développer l'image du rhum AOC Martinique, par ses   différentes manifestations et ses nombreuses activités en Martinique et ailleurs.

2000

   *Michel Fayad, du musée du rhum Saint-James, lauréat des "Rubans bleus de l'écologie" Parc Naturel         Régional de Martinique, pour ses manifestations culturelles et touristiques sur un site du patrimoine         industriel en milieu rural :  décembre 2000.

2000

2000

2000

     Michel Fayad du musée du rhum Saint-James reçoit la médaille nationale du tourisme au musée du rhum, par Mr Michel Cadot , le préfet de                 la région Martinique au nom de la secrétaire d'État au tourisme. mai 2001

Lors de la remise de la médaille nationale du tourisme en  2001, l'artiste Simone Zamord, le préfet de la Région Martinique Michel Cadot, et le directeur de l'Office du Tourisme de Martinique, Miguel Laventure, ont tous rendu un hommage appuyé à Michel Fayad... A voir les différentes interventions

De gauche à droite, le Préfet de Région Michel CADOT, Monsieur Jean Alfred GUÉRÉDRAT  Chevalier de l’ordre National du Mérite et de la Légion d’honneur, et Monsieur Raymond ROSEMAIN, directeur du Centre Technique de la Canne et du Sucre.

2001

2001

2002

Lors de la première conférence sur le tourisme à la Martinique en Octobre 2002, le responsable du musée du rhum Saint-James, Michel Fayad, a pris tout le monde de court, en expliquant, pour la toute première fois, à des responsables politiques et des "experts" touristiques très dubitatifs, voir même sceptiques, le rôle et l'importance de la distillerie Agricole, dans le cadre d'un tourisme culturel en milieu rural .

2002

La fête du rhum Saint-James... une institution culturelle à la Martinique

2002

2002

2002 :  Dans ce reportage  Michel Fayad incite les autres distilleries à le rejoindre dans un projet culturel  commun, afin d'irriguer la culture et le tourisme dans l'arrière pays martiniquais. Le Musée du Rhum Saint-James commence déjà à être accepté, par les médias, les politiques et même les élites, comme un véritable site historique, culturel, et touristique de référence en Martinique.

2002

2003

2003

13 Juillet 2003

2003

2003

L'auteur, de l'ouvrage,  Mr Jean Watin Augouard, demande à Mr Fayad Michel du musée du rhum d'écrire le texte racontant l'histoire des rhums Saint-James, pour son entrée dans le  "LAROUSSE DES MARQUES DE TOUJOURS", à coté de Nestlé, Coca cola, l'Oréal, Ford, Porsche,  Dior, ou encore, Général Motor, etc...

2003

Les Rhums Saint-James, lauréat pour la deuxième fois des Trophées du dynamisme à l'export sur les nouveaux marchés par la Chambre de Commerce & d'Industrie de la Martinique. 1:45

2004

*Michel Fayad reçoit le "Prix d'Excellence" décerné à la distillerie des rhums Saint-James au Salon International de l'Agriculture de Paris 2004.

   Intervention de Mr Michel Fayad lors de la remise du  "Prix d'Excellence 2004 " décerné par le concours       général agricole à la distillerie "Rhums Martiniquais Saint-James" au Salon de l'Agriculture de Paris .

2004

Michel Fayad du musée Saint-James, invité sur France télévision, lors de son passage au Salon International de l'Agriculture de Paris en mars 2004, pour recevoir le prix d'Excellence du salon attribué à l'entreprise "Rhums Martiniquais Saint-James". Il explique son nouveau projet "Spiritourisme" qu'il a mis en place au musée du rhum Saint-James depuis 1993.

                                        (A noter que le journaliste est très réceptif à ce nouveau concept.)

2004

2005

2006